Des conseils de prévention

Prévenir vaut mieux que guérir; un adage qui prend tout son sens lorsque l’on parle de sinistre. Mettez toutes les chances de votre côté pour éviter le pire!

À l’intérieur de la résidence

  • L’avertisseur de fumée
    Vous le savez certainement, remplacer les piles de votre avertisseur de fumée à chaque changement d’heure (donc biannuellement) est essentiel.Pour favoriser un fonctionnement optimal de votre avertisseur, vous pouvez également :

    • Installer des avertisseurs à l’extérieur des chambres à coucher et à chaque étage de votre résidence.
    • Vous assurer que la poussière ne s’accumule pas sur vos avertisseurs.
    • Ne pas recouvrir vos avertisseurs de peinture.
    • Remplacer vos avertisseurs tous les 10 ans.
    • Utiliser des piles non rechargeables.
  • L’extincteur de fumée
    Possédez-vous un extincteur de fumée fonctionnel? Procéder à une inspection fréquente pourrait vous être vital. Vérifiez ou demandez à un spécialiste de s’assurer :

    • Qu’aucun sceau ou indicateur ne soit brisé ou manquant.
    • Qu’il n’y ait aucune marque de corrosion, de fuite ou d’obstruction.
    • Que la pression indiquée par l’indicateur soit normale.
    • Que la date d’inspection ou d’entretien ne soit pas expirée.
  • La cheminée
    Profitez de la saison hivernale en toute quiétude. Le meilleur moyen? Nettoyer sa cheminée! Un ramonage par année est conseillé, idéalement entre la mi-août et la mi-septembre.
  • Vérifiez régulièrement les dispositifs et les appareils de votre maison pour vous assurer leur bon fonctionnement et prévenir des dégâts :
    • Le chauffe-eau : sa durée de vie est d’environ 10 ans.
    • La pompe d’évacuation.
    • Le clapet et la soupape antirefoulement.
    • La laveuse et le lave-vaisselle.
    • La hotte et les surfaces de cuisson.
  • Informez les personnes qui habitent votre résidence de l’endroit où se situe votre entrée d’eau.

À l’extérieur de la résidence

  • La toiture, les drains et les gouttières
    • Une inspection complète au moins une fois par an de la toiture, des drains et des gouttières est recommandée pour éviter toute dégradation et obstruction. N’oubliez pas de vous assurer que les descentes pluviales doivent se prolonger d’au moins 1,8 mètre du mur de fondation. Si votre toiture a plus de 20 ans, un professionnel devrait l’inspecter.
  • Les robinets extérieurs
    • Coupez l’alimentation en eau à l’automne et videz entièrement les boyaux d’arrosage.

Source :
Infoassurance.ca

Des astuces pour vos actifs

Nettoyer les moisissures :
Délayer un peu d’eau oxygénée (peroxyde d’hydrogène) avec de l’eau et nettoyer les moisissures.

Nettoyer une tache sur un tapis :
Utiliser de la crème à raser et du soda nature (club soda) pour enlever la plupart des taches fraîches. Rincer ensuite avec de l’eau claire et laisser sécher.

Laver les carrelages d’une douche :
Diluer du vinaigre blanc dans de l’eau chaude avec un peu d’eau de Javel. Mettre sur une éponge et frotter. Rincer ensuite à l’eau claire et laisser sécher.

Décoller du papier peint :
Mélanger dans 5 litres d’eau chaude, un petit verre d’eau de Javel et un peu de colle spéciale à papier peint. Enduire le papier peint du mélange, laisser pénétrer quelques minutes et décoller le papier aisément.

Ôter la rouille d’un objet en métal :
Laisser tremper toute une nuit dans du cola. Le lendemain, bien frotter l’objet avec un chiffon.

Enlever les mauvaises odeurs :
Dissoudre 1 ml de bicarbonate de soude (petite vache) dans 125 ml d’eau chaude. Ajouter quelques gouttes de jus de citron ou une dizaine de gouttes de votre huile essentielle préférée. Conserver cette solution dans une bouteille munie d’un vaporisateur. Utiliser au besoin.

Débloquer un tuyau :
Déposer 45 ml de bicarbonate de soude (petite vache) dans le renvoi d’eau. Ajouter 125 ml de vinaigre blanc chaud. Placer le bouchon sur le renvoi et laisser agir 30 minutes. Rincer à l’eau très chaude.

 

Sources :
madamechassetaches.com
trucsdegrandmere.com

 

Faites-nous part de vos trucs de grand-mère! 

 

Tout le monde peut s’improviser reconstructeur.

FAUX

Une manière de contrôler la crédibilité d’un entrepreneur est de vérifier s’il est inscrit auprès de la Régie du Bâtiment du Québec. Ce regroupement veille à la qualité des travaux de construction et à la sécurité des personnes dans les différents domaines tels que les bâtiments, l’électricité, la plomberie, etc.

FAUX

Une manière de contrôler la crédibilité d’un entrepreneur est de vérifier s’il est inscrit auprès de la Régie du Bâtiment du Québec. Ce regroupement veille à la qualité des travaux de construction et à la sécurité des personnes dans les différents domaines tels que les bâtiments, l’électricité, la plomberie, etc.

Question suivante ->